LES RETOMBEES POUR LES COMMUNES

Retombées Economiques

Collectivités

Le projet apporte des revenus locaux par le biais de taxes (IFER, TFPB, CFE)* :

  • Pour la commune de Saint-Connec (pour 1 éolienne de 3MW) :
    environ 6 000€/an
  • Pour la communauté de communes de Pontivy (pour 1 éolienne de 3MW) :
    environ 13 000€/an
  • Pour la commune de Guerlédan (pour 3 éoliennes de 3MW) :
    environ 18 000€/an
  • Pour la communauté de communes de Loudéac (pour 3 éoliennes de 3MW) :
    environ 42 000€/an
  • Pour le département (pour 4 éoliennes de 3 MW) :
    environ 27 000€/an

Ainsi, l’enveloppe globale des recettes fiscales du projet pour le territoire
sera d’environ 110 000 €/an.

Les montants indiqués ne prennent pas en compte les redevances attribuées dans le cadre de l’utilisation des chemins communaux.

Ces données sont estimatives, et reposent sur des nombreux critères pouvant évoluer (puissance des machines…) et des précisions fiscales à apporter (taux de CFE des communes, répartition de l’IFER…).

* IFER : Article 1519 D du Code général des impôts / TFPB : Article 1381 1° du Code général des impôts / CVAE : Articles 1586 tiers et octies III du Code général des impôts.

Retombées sociales

Phase de Construction

La construction du projet fera appel à des sociétés régionales spécialisées notamment dans les travaux de génie civil et du terrassement, ainsi que la production de béton.

Une trentaine d’emplois directs seront nécessaires pendant toute la durée des travaux, soit 8 à 10 mois.

Une vingtaine d’emplois indirects (Sous-traitant hors chantier, restauration, hébergement).

Pendant la phase d’exploitation

L’exploitation du projet nécessite la présence de 2 techniciens locaux, afin d’assurer l’exploitation et la maintenance du parc, pendant 30 ans.

Emploi au niveau national et régional

Au 31 décembre 2018, la France compte près de 18 200 emplois en France dont 834 emplois à temps plein en région Bretagne, répartis dans les différentes étapes d’un projet (développement, fabrication de composants, ingénierie et construction, exploitation, maintenance).

Source : Observatoire éolien 2019, FEE et Capgemini Invent