Le choix du site

Les atouts du projet de Carmoise – Tréhouët

  • Une zone d’implantation potentielle située en zone favorable du Schéma Régional Eolien de Bretagne de 2012
  • Un espace ouvert à vocation agricole
  • Une possibilité d’injection de l’électricité produite sur le réseau
  • Une zone d’implantation permettant l’exploitation d’un potentiel de vent intéressant (confirmé par les mesures du mât de mesures installé par la société EOLFI depuis mars 2018)
  • Un espace disponible suffisant et suffisamment éloigné des zones urbanisées et urbanisables (respect de 500 m aux zones constructibles)
  • La possibilité de respecter une distance minimale de 100 mètres par rapport aux bois afin de limiter le dérangement sur les chiroptères
  • Le site se trouve dans un contexte de territoire au relief marqué et une végétation arborée qui limitent la perception visuelle du projet
  • Le projet viendra en extension directe du parc existant de la Lande de Carmoise, ce qui améliorera sa lisibilité et limitera sa prégnance visuelle
  • Une zone d’implantation potentielle en dehors des contraintes rédhibitoires aéronautiques ou radars (accord de l’armée sous réserve de respecter un plafond de 300m NGF pour une partie de la zone, accord de Météo France et accord de l’aviation civile)
  • Un fort soutien politique par la prise de multiples délibérations favorables de l’ensemble des communes actant le soutien au projet éolien

Zones favorables pour le développement du grand éolien en Bretagne (Source : SRCAE Bretagne, 2012)

Plan de situation de la zone d’étude

  • Très bon potentiel avec une vitesse moyenne annuelle de vent supérieure à 5,5 m/s à 90m
  • Bonnes connaissances du régime de vent, permettant de choisir les gabarits et modèles d’éoliennes adaptés au site

Rose des vents de la zone

Caractéristiques du mât de mesure

  • Hauteur totale : 74 mètres
  • Rayon max. des haubans : 36 mètres
  • 3 lignes de haubans maintiennent le mât
  • Chaque ligne de haubans contient 3 ancrages (9 ancrages au total)
  • Pas de béton : ancrages par plaque métalliques (1m25 x 1m25) enterrées à 2 m de profondeur
  • Mât reposant sur une plaque métallique posée à la surface du sol

Le mât de mesures permet :

  • d’affiner l’estimation du potentiel énergétique du site
  • d’autre part de mesurer l’activité des chauves-souris sur de longues périodes à l’aide d’un appareil de mesures positionné sur le mât

Le mât a été installé en avril 2018

Note : Les trois anémomètres présents à 30 m, 50 m et 70 m permettent d’estimer avec précision la vitesse du vent à des hauteurs plus importantes.